Publié en septembre 2021 2 minutes de lecture
Ludovic Malela
Chef de projet Marketing
Sur le même sujet
Linkt accompagne Animalis dans sa digitalisation Lire la suite Icône flèche
Accompagner l’évolution du retail Lire la suite Icône flèche

Monétique : Une place croissante dans le secteur du retail…

Oubliés pièces de monnaie et billets de banque. La carte bancaire et le paiement sans contact ont gagné du terrain dans le retail tout au long de la crise sanitaire. Mais l’adoption de solutions monétiques adaptées passe aussi par des impératifs de connectivité à ne pas négliger.

 

La crise sanitaire aura eu pour effet d’accélérer considérablement des transformations qui étaient amorcées de longue date. Parmi les évolutions majeures, le recul de l’usage du cash et l’explosion du paiement sans contact. Une double réalité qui place l’enjeu des offres monétiques au cœur de la notion même d’expérience client. Pour Ludovic Malela, chef de projet Marketing pour Linkt, « tous les indicateurs le confirment : la place des paiements en espèces ne cesse de reculer et les consommateurs plébiscitent l’usage de la carte bancaire ». La crise sanitaire, si elle a agi comme une caisse de résonance, n’a fait finalement qu’accentuer un phénomène qu’avaient déjà pointé les acteurs de la chaîne de valeur.

Des réalités de terrain…

Ainsi, dans une étude réalisée par l’IFOP pour le compte d’USP Valeurs (organisation qui représente notamment les professionnels du transport de fonds), réalisée en avril 2020, il apparaît que 28% des communes ne disposent d’aucun point d’accès aux espèces dans leur commune. Mais la lecture attentive des résultats de l’étude révèle que 70% des communes de moins de 2 000 habitants se trouvent dans cette situation.

 

Alors que le maillage des réseaux de distributeurs automatiques de billets enregistre un recul régulier depuis près de 10 ans, la COVID-19 et l’inquiétude liée à la transmission du virus par l’échange de cash ont incité les consommateurs à recourir à des moyens de paiements jugés plus sûrs. Une étude de l’institut GfK pour Visa, publiée à la fin 2020, révèle ainsi que les paiements en espèces ont baissé de 34%, tandis que le sans contact enregistre une hausse de 42%. Le paiement par carte bancaire progresse quant à lui de 34%. Cette tendance a d’ailleurs été confirmée par la Banque de France qui souligne que la carte bancaire demeure le moyen de paiement le plus utilisé en nombre de transactions (58%). Le Groupement des cartes bancaires CB constate de son côté dans son dernier observatoire, une croissance des paiements sans contact de 120 % en valeur et de 59 % en nombre au mois de juin dernier : une aubaine pour les offres de monétique !

 

Monétique : S’adapter pour profiter de la relance

Face à cette situation, les acteurs du retail s’adaptent. « Proposer le paiement par carte bancaire, profiter de l’engouement pour le sans contact, observe Ludovic Malela, c’est une opportunité unique pour les commerçants d’augmenter le panier moyen, de développer leur activité et de fidéliser les clients ». Mais l’adoption massive de ces modes de paiement repose aussi sur la connectivité du point de vente car le terminal (ou TPE) doit pouvoir échanger des données avec les prestataires de paiement. « Selon la taille du point de vente, le nombre de transactions réalisées chaque jour, différentes solutions pourront être envisagées, confie Ludovic Malela, mais dans tous les cas, la sécurisation des flux est un enjeu majeur ». Une sécurisation qui dépasse le cadre de la protection des données. « La sécurisation des flux monétiques, précise Ludovic Malela, c’est non seulement se prémunir des cybermalveillances, mais aussi garantir la disponibilité de la connexion et un haut niveau de performance ». Plus le réseau de points de vente s’étend, plus le choix de la solution monétique devient stratégique.

 

Ainsi, l’enseigne Animalis vient de mettre en place de nouveaux usages grâce à ses liens télécoms. « Pour accompagner cet acteur incontournable de l’animalerie, Linkt s’est adapté aux impératifs sécuritaires exigés par son client notamment concernant les paiements, dont les flux sont transportés par le réseau privé sécurisé de Linkt, d’un bout à l’autre de la chaîne, c’est-à-dire entre le Terminal de Paiement et le(s) fournisseur(s) monétique en charge des transactions, avec qui Linkt s’est interconnecté », conclut Ludovic Malela. Une flexibilité et une adaptabilité native chez Linkt !

Une question ?

Nous vous rappelons

 

    ×

    Demandez conseil

    Par téléphone au 09 78 38 00 01

    Si vous êtes déjà client Linkt, rendez-vous directement sur votre espace client en cliquant ici

      ×

      Contactez-nous !

      Par téléphone au 09 78 38 00 01

      Si vous êtes déjà client Linkt, rendez-vous directement sur votre espace client en cliquant ici

       

        ×

        CONTACTEZ-NOUS !

        Par téléphone au 09 78 38 00 01
        Si vous êtes déjà client Linkt, rendez-vous directement sur votre espace client en cliquant ici