Publié en mars 2021 3 minutes de lecture
Cédric Cuvellier
Ingénieur Commercial
Sur le même sujet
COVID-19 : Linkt facilite le télétravail de vos collaborateurs Lire la suite Icône flèche
Accompagner l’évolution du retail Lire la suite Icône flèche
Routeur 4G : une alternative pour l’interconnexion de sites Lire la suite Icône flèche

Connectivité des points de vente : tirer les enseignements de la crise sanitaire

Fermetures sanitaires des surfaces supérieures à 20000m², puis 10000m² et restrictions aux seuls commerces essentiels… La crise de la COVID-19 aura amené les acteurs du retail à repenser leur activité sous le prisme d’une connectivité des points de vente indispensable à leur survie. Explications.

 

La connectivité des surfaces commerciales est devenue stratégique. Et ce, plus encore depuis que la crise de la COVID-19 a frappé. Alors que les interactions physiques avec les clients doivent être réduites à leur plus simple expression, les acteurs du retail ont dû réinventer de nouvelles pratiques pour survivre. Mais le contexte sanitaire a également induit de nouvelles habitudes de consommation qui pourraient bien s’installer durablement. Réservation en ligne, click and collect, prise de rendez-vous, démonstration virtuelle de produits…

 

La frontière entre expérience physique et digitale est chaque jour plus ténue. Elle pose surtout le problème de la place de la connectivité des points de vente. Lorsque la part du digital augmente dans le commerce physique, l’exigence de disponibilité de la connexion, mais aussi de sa stabilité ou de la bande passante augmentent d’autant. « Alors que certaines activités font l’objet de fermetures administratives pour raisons sanitaires, nous rencontrons deux cas de figure, indique Cédric Cuvelier, ingénieur commercial pour Linkt. Certaines enseignes décident d’exploiter ces contraintes pour réaliser des travaux d’amélioration de la connectivité quand d’autres, qui étaient déjà engagées dans un processus d’optimisation, préfèrent se concentrer sur les sites ouverts. Mais une chose est sûre, la transformation est engagée ».

Au rendez-vous des transformations…

Derrière le caractère dramatique de la crise sanitaire, se cachent des enseignements majeurs qui n’ont pas échappé aux acteurs économiques. « Plusieurs mois de confinement ont démontré le caractère stratégique de la connectivité : débit, téléphonie optimisée et de garanties de disponibilité de la connexion, précise Camille Gaujal, chef de projet Linkt.

 

Certaines enseignes ont ainsi avancé à marche forcée et envisagé la connectivité des points de vente sous un autre aspect. « Pendant les premiers mois de la crise, l’un de nos clients, une enseigne du multimédia et de l’électroménager, a par exemple développé le drive à distance comme une réponse à l’urgence, confie Cédric Cuvelier, mais ces dispositifs vont être généralisés et pérennisés sur l’ensemble des points de vente du réseau, induisant une fiabilisation de la connectivité car le lien internet demeure critique même quand le magasin ne peut pas accueillir de public ». De la même façon, il s’est avéré en 2020 que les grandes surfaces commerciales enregistraient d’importantes baisses de fréquentation, les consommateurs privilégiant les commerces de proximité. « La réorganisation du maillage des points de vente, notamment dans l’alimentaire, amène les acteurs de la distribution à multiplier les surfaces de taille plus modestes, proches des centres villes. Ils redessinent, ce faisant, la carte des besoins de connectivité », analyse Cédric Cuvelier.

Réussir l’optimisation de la connectivité des points de vente

Face aux incertitudes, il faut agir vite et avec méthode. « Il existe des solutions rapidement déployables pour améliorer la connectivité  des points de vente, indique Camille Gaujal. Le déploiement de routeurs 4G permet de répondre dans des délais très brefs à un besoin de débit ». Dans certains cas, ces routeurs pourront rester l’unique lien internet. Mais le plus souvent, ils ne seront utilisés qu’en appoint, jusqu’à ce qu’une connectivité par la fibre puisse être mise en place. « Selon que l’entreprise opte pour un lien FTTH ou FTTO, le délai de raccordement s’étend de 10 à 16 semaines », précise Camille Gaujal. Dans tous les cas de figure, l’analyse des besoins dans chaque point de vente est primordiale. « Nous nous appuyons chez Linkt sur la visite technique d’un de nos experts (internes ou membre de notre réseau de partenaires de terrain), pour identifier les forces et les faiblesses de l’infrastructure par rapport aux besoins définis par les entreprises », indique Cédric Cuvelier. Alors, la feuille de route du projet peut être tracée. « Nous restons présents à tous les stades du déploiement de la connectivité, conclut Camille Gaujal. Avoir un interlocuteur unique, c’est la meilleure garantie de jamais laisser un projet en souffrance ». Une proximité qui permet d’engager un projet de transformation très structurant dans les meilleures conditions !

 

➡️ Vous souhaitez plus d’informations sur les solutions Linkt adaptées au secteur du retail ? Contactez nos experts commerciaux proches de chez vous juste ici. ✉️📞

 

Une question ?

Nous vous rappelons

 

    ×

    Demandez conseil

    Nous vous rappelons

      ×